|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Le coin collec
  Sujet : La pochette SANDWICH ou le casse-tête du casse-dalle
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 25, 26, 27  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 10:27 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

orgeatlechien a écrit:
Certes, Athos ne peut pas répondre sur l'origine de la fabrication de ce 45T, à moins qu'il en sache un peu plus... mais sans blaguer, ce 45T est bien sorti avec cette pochette pour faire un clin d'oeil aux divers passages des Beatles en France, sinon quel intérêt de rééditer ce disque avec ces titres anciens ?
Si l'on s'oriente sur une demande de fabrication par ODEON France pour promouvoir une future venues des Beatles en France, il est clair que de les montrer habillé en "Français" apporte un plus du coté promotion...
Après le tirage est resté confidentiel et donc, très ciblé. La vente de ce disque semble très localisé, voire contrôlé... On peut imaginer une vente "bonus ou additionnelle" lors de l'achat d'un billet de concert comme l'a dit Athos, voire une vente spéciale pendant les concerts Parisiens, Lyonnais ou Niçois pourquoi pas...
Il est clair que si ODEON France avait voulu commercialiser cette pochette pour faire du profit, cette pochette "sandwiche" aurait servit pour des titres comme "I feel fine" "Ticket to ride" et autre "I'm a loser" en remplacement des pochettes que nous connaissons tous.

Pas faux.
Le clin d'oeil est clair.
La promo pour leur venue "à venir" semble être probable.

La photo faisant référence à leur passage précédent, ils ne pouvaient que les présenter ainsi vêtus pour des morceaux de cette époque là. 1964 donc.
Une bonne occasion pour inciter leur nouveau public à se procurer l'un de leurs premiers EP (les jeunes achetaient principalement ce format, comme nous le confirmait Claude Nine).

Pour la "vente bonus", Athos semble dire qu'il l'avait payé au prix normal (12fr50). En plus, ce n'était pas au guichet même des billets mais dans une "cahute" à part, sur le côté.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 10:41 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un casse-dalle nommé Désir Répondre en citant

Mop Top a écrit:
Et pourquoi pas en profiter pour écouler des balances de stock ? D'après les experts, on retrouve bien le casse-dalle avec labels orange et bleu-nuit Laughing

Tu sais ce qu'ils te disent, les experts ???

Ben oui, c'est vrai, tu sais.

Embarassed


Mais au fait, on n'a pas demandé à Athos s'il y avait bien une galette dans le sandwich ?
Et encore moins de quoi est-ce que la couleur était qu'est-ce ?

Filou


Dernière édition par Filou le Mar Oct 20, 2009 2:15 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
orgeatlechien



Inscrit le: 06 Nov 2005
Messages: 1727
Localisation: Hautes-Alpes

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 10:41 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un casse-dalle nommé Désir Répondre en citant

Filou a écrit:

Pour la "vente bonus", Athos semble dire qu'il l'avait payé au prix normal (12fr50). En plus, ce n'était pas au guichet même des billets mais dans une "cahute" à part, sur le côté.

Filou


J'ai dit "bonus" mais je pense plutôt vente additionnelle, tu achètes le billet et tu repars avec le disque qui a une pochette que tu n'as jamais vu en vente ailleurs Wink c'est du marketing ! et de plus comme le dit Mop Top, ODEON écoule son stock de disques invendus de "From me to you" Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 10:49 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

Oui, oui, j'avais bien saisi la nuance.

Mais, tout de même, il était franchement pas donné si on compare au prix d'un album ou, pire, d'une place de concert :

Filou a écrit:
Bon, au moins, on en apprend des choses :

Athos49 a écrit:
pour ce qui est du 65 vous avez raison un peu plus cher il etait a 16fr
quand je penses que j'ai acheté 6 sandwich a l'olympia pour 12f50 piece Twisted Evil

- 10fr pour la place au Palais Des Sports
- 12,50fr pour le sandwich
- 16fr pour le 65

Athos, il n'avait pas de problème de fric (rien de sex... dit-il Cool) mais j'imagine que d'autres hésitaient à deux fois avant de se (r)acheter un EP à ce prix là.
Ca explique aussi peut-être le nombre limité restant. Mais le coup de l'objet "promo" même s'il était vendu, peut aussi expliquer qu'il n'était pas vendu ailleurs et se retrouve en quantité extrêmement limitée aujourd'hui.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 11:03 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

Pour revenir sur le flyer (qui est effectivement une belle pièce de collec), Athos nous dit également qu'il était distribué carrément devant l'Olympia :

Athos49 a écrit:

petit cadeau pour la math prostectus donner a l'entree de l'olympia et le palais des sports

Ce qui montre bien l'implication forte de l'Olympia dans l'opération.

De là à ce que ça soit Coquatrix qui ait organisé le concert du Palais Des Sports à la place de l'Olympia devenu trop petit pour notre quatre Fabs... il n'y a qu'un pas qu'on peut franchir allègrement, n'est-ce pas, mon cher Orgeat ? Wink

Filou


Dernière édition par Filou le Lun Oct 19, 2009 11:36 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
orgeatlechien



Inscrit le: 06 Nov 2005
Messages: 1727
Localisation: Hautes-Alpes

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 11:18 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un casse-dalle nommé Désir Répondre en citant

Si l'on en croit ce qu'il y a écrit dans le livre de Liesenfels "Les Beatles et la France" en page 139 :
Bruno Coquatrix, ravi du succès rencontré l'année précédente, les signe à nouveau. Point d'Olympia cette fois-ci mais le Palais des Sports, Porte de Versailles, où deux fois 6 000 personnes vont déguster une grande et iconoclaste affiche lors des deux concerts donnés le 20 Juin, à 15 et 21 heures.
"On a resigné les Beatles pour l'année suivante, en coproduction avec Europe N° 1. Mais l'Olympia est devenu trop petit. On les a programmés au Palais des Sports et tout le monde s'en est trouvé satisfait" (Jean-Michel Boris). Lucien Morisse, directeur des programmes à Europe N° 1, en est le co-producteur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Athos49



Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 716

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 11:27 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un casse-dalle nommé Désir Répondre en citant

Wink eh! les gars j'ai eu ouie dire que pour la pochette casse dalle la police française avait porté plainte ... vrai ou faux ça je ne sais pas

pour moi cette pochette fut un grand (voir le 1er) coup de marketing pour la venue des beatles en france
tres facile de mettre le please dedans une bonne pub pour la france et le coup est fait
n'oubliez pas que help etait sorti juste avant
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 11:29 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

orgeatlechien a écrit:
Si l'on en croit ce qu'il y a écrit dans le livre de Liesenfels "Les Beatles et la France" en page 139 :
Bruno Coquatrix, ravi du succés rencontré l'année précedente, les signe à nouveau. Point d'Olympia cette fois-ci mais le Palais des Sports, Porte de Versailles, où deux fois 6 000 personnes vont déguster une grande et iconoclaste affiche lors des deux concerts donnés le 20 Juin, à 15 et 21 heures.
" On a resigné les Beatles pour l'année suivante, en coproduction avec Europe N° 1. Mais l'Olympia est devenu trop petit. On les a programmés au Palais des Sports et tout le monde s'en est trouvé satisfait" (Jean Michel Boris) Lucien Morisse, directeur des programmes à Europe N° 1, en est le co-producteur.

Ben voila.

Comme quoi, il ne dit pas que des conneries, le gars Liesenfeld Cool

Et on a bien Europe N°1 comme co-producteur.

Après, y a plus qu'à.



On le retrouve d'ailleurs, ce fameux numéro de DISCO REVUE, en illustration de la page 140 du Liesenfeld. Superbe numéro collector pour annoncer la "tournée" des Fabs en France.
Sur la même page, on y trouve l'affiche du Palais Des Sports aussi. Toujours avec la mention "SOUS LE PATRONAGE D'EUROPE N°1". Pas de mention de Coquatrix, par contre, ici.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Athos49



Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 716

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 11:47 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un casse-dalle nommé Désir Répondre en citant

Wink il n'y a pas que bruno il y a aussi athos
faut vous dire que de ce temps la il n'y avait que l'olympia, point de bercy ni stade de france
donc le mariage olympia palais des sports etait normal et aussi normal que les billets sois vendu a l'olympia
autre chose MONSIEUR COQUATRIX etait le roi de ces evenements a l'epoque sur paris
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 11:49 pm    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

Athos49 a écrit:
Wink eh! les gars j'ai eu ouie dire que pour la pochette casse dalle la police française avait porté plainte ... vrai ou faux ça je ne sais pas

C'est une explication plausible, en effet.
J'y pensais aussi ou un truc dans le style qui pourrait intervenir dans la commercialisation du EP... mais c'est assez difficile à y croire, non ?

Ce qui est sûr, c'est personne ne se souvient l'avoir jamais vu dans les bacs. On pourrait plutôt pencher pour une vente exclusive à l'Olympia, par exemple, mais aussi, comme disait Orgeat, à Lyon ou Nice lors de leur passage dans la foulée du Palais Des Sports.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Athos49



Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 716

MessagePosté le: Mar Oct 20, 2009 12:00 am    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un casse-dalle nommé Désir Répondre en citant

Wink filou pour repondre a ta question OUI tu as raison il n'a jamais ete dans les bacs des diquaires de paris ça c'est sur
a l'epoque le soe 3739 etait deja sorti et je pense qu'en france au debut des années 60 le terme collectionneur n'existait pas car tout arrivait de tout les cotés que cela soit français ou anglais (americain plus tard)
donc en france les yeyes en gb stones beatles who kinks
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Oct 20, 2009 12:03 am    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

Athos49 a écrit:
faut vous dire que de ce temps la il n'y avait que l'olympia, point de bercy ni stade de france
donc le mariage olympia palais des sports etait normal et aussi normal que les billets sois vendu a l'olympia
autre chose MONSIEUR COQUATRIX etait le roi de ces evenements a l'epoque sur paris

T'as raison de le préciser.
Ceci explique sûrement cela.

Merci pour toutes ces infos, Athos.
Elles sont extrêmement précieuses.

Si tu as d'autres précisions qui te viennent, n'hésite pas.
Notamment sur les conditions de vente du EP devant l'Olympia.

Sinon, tu as déja rencontré des gens qui ont le même souvenir à ce sujet ?

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Oct 20, 2009 12:24 am    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

Athos49 a écrit:
pour moi cette pochette fut un grand (voir le 1er) coup de marketing pour la venue des beatles en france
tres facile de mettre le please dedans une bonne pub pour la france et le coup est fait
n'oubliez pas que help etait sorti juste avant

Coup de marketing, pourquoi pas ?
Après, vu le coup de fabrication, pourquoi ne pas le mettre en bac dans la foulée ?
Ou, mieux, ils auraient du rajouter la mention SOUVENIR DE FRANCE ou DE L'OLYMPIA par exemple ?
Comme les italiens ont fait avec leur fameux LIVE IN ITALY. Un faux live mais un vrai collector pour le coup Wink

Sinon, pour le HELP, tu parles du EP ? Il est sorti juste après le PALAIS DES SPORTS, en juillet 1965. Quant à l'album, il est sorti encore après. C'est Ticket To Ride qui venait de sortir comme tu peux le voir sur le DISCO REVUE dont on vient de parler :




Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mop Top



Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 3446

MessagePosté le: Mar Oct 20, 2009 12:30 am    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un casse-dalle nommé Désir Répondre en citant

Produit de marketing ou souvenir des concerts...

Ce qui expliquerait sa diffusion restreinte. À ceux et celles qui ont la chance de voir les concerts...

Maintenant, c'est à savoir le nombre d'exemplaires de cette fameuse pochette, car oublions le disque = Ce n'est qu'une question de re-packaging pour la circonstance.

Ce que je peux comprendre, c'est la rareté = Rare de chez Rare !
Si on fait la comparaison avec d'autres disques, un Hottest Hits danois (tiré à 2,500 ex.) ou un des Record Club allemands par exemple, on a plus de chance d'en obtenir un que ce fameux Sandwich.

Au fait, c'était quoi les économies d'une petite Française ou d'un petit Français en 1964-65 ? L'argent de poche va bien avec le salaire de papa et/ou les petits boulots que la jeunesse pouvait se permettre.

À titre d'exemple, un illustré comme Vaillant coûtait 1 franc en 1964...

La majorité des chanceux qui assistèrent au spectacle des Beatles ne pouvaient pas se payer des petits extras comme ce EP. C'était au bon vouloir des parents.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Oct 20, 2009 12:48 am    Sujet du message: Re: La pochette SANDWICH: un case-dalle nommé Désir Répondre en citant

Mop Top a écrit:
Au fait, c'était quoi les économies d'une petite Française ou d'un petit Français en 1964-65 ? L'argent de poche va bien avec le salaire de papa et/ou les petits boulots que la jeunesse pouvait se permettre.

À titre d'exemple, un illustré comme Vaillant coûtait 1 franc en 1964...

La majorité des chanceux qui assistèrent au spectacle des Beatles ne pouvaient pas se payer des petits extras comme ce EP. C'était au bon vouloir des parents.

Oui, c'est bien pour ça que je m'étonnais du prix de ce EP (12,50fr) qui fait tout de même une sacrée somme, même par rapport à une place de concert (10fr pour les moins chères) ou un album (16fr pour le plus cher comme le '65).
Moi, je dirais qu'un EP classique devait sûrement être en-dessous des 10fr. Mais ça reste à confirmer. Et ça pourrait expliquer, du coup, que les ventes n'aient pas trop suivi pour celui-ci qui valait presque le prix d'un album (?)

Bonne mémoire au passage de la part d'Athos pour se rappeler autant de détails sur le montant à débourser ainsi. Entre nous, ce n'est pas possible de souvenir de tels détails, si ?

A moins qu'il l'ait écrit quelque part, je ne vois pas trop...

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 25, 26, 27  Suivante
Page 3 sur 27


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com