|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Vie & Oeuvre
  Sujet : La différence entre Paul et John...
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Mar Aoû 05, 2008 10:38 pm    Sujet du message: La différence entre Paul et John... Répondre en citant

Certes, il y en a mille !
Mais s'il y en a une de taille c'est bien celle-là : pour rebondir sur le topic sur le nouveau single de Paul, je me dis que finalement si John voyait la musique comme un moyen d'accéder à autre chose, ouvrir d'autres portes, Paul est un passionné de musique dans le sens où il la considère certainement comme une fin en soi.

En témoignent son attirance pour la musique expérimentale, sa volonté de poursuivre la scène et d'innover en même temps en studio, de poursuivre la route avec de nouveaux projets (Get Back) ou de jouer dans les universités après avoir rempli les stades..., de flirter avec le classique, ou de continuer à produire albums et singles...

John y a trouvé un exutoire, a pu répondre à son besoin de se raconter, de faire passer ses messages, à militer, à règler ses comptes ou basiquement témoigner son amour. Il a su utiliser son image médiatique pour délivrer ses messages de paix. Il a aussi pris sa retraite durant près de cinq ans là où Paul n'a pas tenu plus d'un an après la mort de Linda, comme un besoin viscéral de jouer, de composer, de créer.

Votre avis ?

Coyote
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Aoû 05, 2008 11:13 pm    Sujet du message: Re: La différence entre Paul et John... Répondre en citant

Coyote a écrit:
John y a trouvé un exutoire, a pu répondre à son besoin de se raconter, de faire passer ses messages, à militer, à règler ses comptes ou basiquement témoigner son amour. Il a su utiliser son image médiatique pour délivrer ses messages de paix. Il a aussi pris sa retraite durant près de cinq ans là où Paul n'a pas tenu plus d'un an après la mort de Linda, comme un besoin viscéral de jouer, de composer, de créer.

Oui oui, bien d'accord mais...

Ca serait pas surtout a cause de (ou grace a ?) Yoko ?

Sinon, question militentisme, entre le VG et les mines anti-personel, c'est deja pas mal non ?
D'ailleurs, ca c'est aussi "a cause de (ou grace a ?)" Linda Cool

D'ou l'importance des wives chez les Beatles. Mais ca c'est un autre sujet.
Ou pas...

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Mer Aoû 06, 2008 11:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui mais ce n'est pas si simple!

Dès 64 John s'est tourné vers la poésie
Dès 65 John se sentait mal à l'aise avec la célébrité et était en quête de sens
Dès 66, il décidait d'arrêter définitivement les concerts avec le groupe
Dès 66 il se tournait vers le cinéma, histoire de faire autre chose et trouver le sens

Ses choix se détournaient délibérément de la musique, bien qu'elle fasse partie de lui.

Paul a certes oeuvré avec Linda par la suite, mais de manière beaucoup plus retenue, et vécue comme quelque chose de parralèle à son art "majeur", tout comme la peinture par la suite.

Coy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Rockingcloud



Inscrit le: 02 Aoû 2004
Messages: 1811
Localisation: On the hill

MessagePosté le: Mer Aoû 06, 2008 11:50 pm    Sujet du message: Re: La différence entre Paul et John... Répondre en citant

Coyote a écrit:

Il a aussi pris sa retraite durant près de cinq ans là où Paul n'a pas tenu plus d'un an après la mort de Linda, comme un besoin viscéral de jouer, de composer, de créer.

Votre avis ?

Coyote


Effectivement, mais la raison principale de la retraite de John est qu'il voulait élever son fils Sean avec Yoko car je pense qu'il sentait que son mal être venait du fait qu'il n'a pas été élevé par ses parents, son père parti et sa mère qui l'avait confié à la fameuse tante Mimi puis décédée d'un accident de la circulation lorsqu'il était très jeune.

Paul c'est arrêté pendant un an suite au traumatisme que lui a causé la mort de Linda, il a repris son activité (Album "Run Devil Run" qu'il terminait en 1998 et qu'il a sorti en 1999) car il se sentait son doute lui-même dépérir, il a du se dire que Linda aurai voulu qu'il continue et de toute façon composer, chanter sont des activités aussi nécessaire pour lui que manger et boire.

Je tiens à souligner que ce n'est que mon point de vu ou hypothèse, d'après les infos que j'ai.

A++++
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Jeu Aoû 07, 2008 9:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

OK avec toi rockin', mais pour revenir à John, il n'a rien composé ou presque durant sa retraite dorée, exception faite des demos de Free as a bird ou real love, ce qui est tout de même bien maigre.

Rien ne lui aurait empêché d'aller taper le bœuf, à NYC les pubs ne manquent pas. Imaginez un petit bœuf de John au Bitter End ou à Washington Square, et vu le niveau là-bas, c'eut été tout à fait concevable, juste l'histoire d'une babysitter et d'une course en limo Wink

Coyote
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Joni Dalimood



Inscrit le: 17 Mai 2003
Messages: 2551

MessagePosté le: Ven Aoû 08, 2008 2:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai vu un reportage sur paul ou il disait que, meme si on ne lui demande rien, il compose sans arret...sans doute pour eloigner ses souffrances.
Lennon,lui, s'est fait violence et a essayé de briser le cercle en s'occupant de la famille..mais son passé l'a ratttrapé et il s'est fait descendre (d'ailleurs sur la ref de son ancienne image des 60's)..alors qu'il s'etait calmé.

Leur oeuvre est aussi differente : lennon a reussi a mettre de l'emotion ds ces chansons (God , etc...) : ct la 1ere fois qu'un beatles mettait ses tripes sur un titre pas tres gai. Lennon est devenu un interprete de chanson.

Macca a toujours eu des difficultés a faire transparaitre ses sentiments/ il exprime de bonnes paroles , une bonne zique mais peu d'emotion. C'est plus froid;
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Ven Aoû 08, 2008 8:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Uncle John a écrit:
Macca a toujours eu des difficultés a faire transparaitre ses sentiments/ il exprime de bonnes paroles , une bonne zique mais peu d'emotion. C'est plus froid;


C'est un peu cela, cette différence, Paul est axé sur la composition, là où John va se raconter en utilisant la musique comme moyen d'expression, à commencer par la musique dans laquelle il a tant baigné.

Chez Paul les textes ne sont pas impliquants, il ne s'y dévoile pas, par pudeur sans doute. Il n'a pas le besoin viscéral de se raconter, ce qui nuit sans doute à la sincérité de son art. On peut dès lors considérer que ses chansons "émotionelles" relèvent pour lui plus d'un exercice de style. Eleanor Righy par exemple.

Quelques exceptions toutefois : I'm Looking Through You, For No One, Let It Be, Dear Friend, Here Today

Coyote
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Mop Top



Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 3446

MessagePosté le: Ven Aoû 08, 2008 9:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui. L'autre différence c'est que Paul est gaucher et John, droitier... Laughing

La porte ?

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Aoû 09, 2008 12:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coyote a écrit:
Oui mais ce n'est pas si simple!

Dès 64 John s'est tourné vers la poésie
Dès 65 John se sentait mal à l'aise avec la célébrité et était en quête de sens
Dès 66, il décidait d'arrêter définitivement les concerts avec le groupe
Dès 66 il se tournait vers le cinéma, histoire de faire autre chose et trouver le sens

Pas si simple Cool

Les concerts, ce n'est pas seuelement John qui en avait sa claque.
George y était pour beaucoup.
Le coup, du cinoche, on peut citer Family Way aussi tant qu'on va par là (ou dans le coin Rolling Eyes ).

Cela dit, c'est vrai que John a toujours été un tourmenté. Et il ne se sentait pas très bien quoiqu'il faisait. Sans parler des complexes de poids ou peut-être même vis a vis de Paul...

En dehors de ça, il était sûrement plus d'un Sutcliffe que d'un Paul. Un artiste essayant de s'épanouir dans différents domaines, la musique étant arrivé là par hazard (ou presque) mais n'étant pas une fin en soit.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mop Top



Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 3446

MessagePosté le: Sam Aoû 09, 2008 1:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En quelque sorte, il aurait pu finir dans une piscine comme Brian Jones...

Donc, en quelque sorte, la Ono lui a servi de bouée de sauvetage ?

Le problème = C'est quand il a commencé a se sentir bien, un connard s'est présenté avec un revolver, un certain soir de décembre...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Aoû 09, 2008 3:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mop Top a écrit:

Le problème = C'est quand il a commencé a se sentir bien, ...

Nan, il a commencé a se sentir bien quand il a été présenté à un certain Bandy, Alexander de son prénom, par un ami qui lui voulait du bien Cool


Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mop Top



Inscrit le: 27 Avr 2008
Messages: 3446

MessagePosté le: Sam Aoû 09, 2008 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:
Mop Top a écrit:

Le problème = C'est quand il a commencé a se sentir bien, ...

Nan, il a commencé a se sentir bien quand il a été présenté à un certain Bandy, Alexander de son prénom, par un ami qui lui voulait du bien Cool


Filou


Ahhh... Brandy Alexander = Elle en a vu des gosiers... Ringo, Harry et Keith Moon. Plus populaire que May Pang et Francie Schwartz !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Dim Aoû 10, 2008 12:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:
Pas si simple Cool

Les concerts, ce n'est pas seuelement John qui en avait sa claque.
George y était pour beaucoup.
Le coup, du cinoche, on peut citer Family Way aussi tant qu'on va par là (ou dans le coin Rolling Eyes ).


George désirait aussi mettre le holà, pour autant c'est clairement John qui a donné l'impulsion, George n'étant pas le moteur du groupe.

Quant à Family Way, Paul s'est "contenté" de signer la BO, on reste dans le strict cadre de la musique. N'était-ce pas une commande de G. Martin ?
En allaant un pas plus loin, Paul ne s'est intéressé au cinéma que dans un contexte musical.

Filou a écrit:
En dehors de ça, il était sûrement plus d'un Sutcliffe que d'un Paul. Un artiste essayant de s'épanouir dans différents domaines, la musique étant arrivé là par hazard (ou presque) mais n'étant pas une fin en soit.


Tu me rejoins donc sur cette fameuse différence entre Paul et John Wink. Toutefois, je crois qu'il essayait, au-delà de l'épanouissement, de donner un sens à son art en ne se limitant pas à la musique.

C'est d'ailleurs pour cela qu'il s'est aussi vite prêté au jeu avec Yoko dans toutes ses expérimentations. A ce titre, son approche de la musique expérimentale est une bonne illustration : alors que Paul s'y intéressait déjà depuis 64-65, John ne la considérait à l'époque que comme une vaste fumisterie (sic).
Ce n'est qu'à partir du moment où il a compris qu'elle lui permettrait de s'exprimer à travers elle, et surtout de la partager avec un alter ego qu'il s'y est jeté à corps (et âme) perdu : Revolutiion 9 et surtout les 3 albums expérimentaux qui suivirent, sans parler des happenings, et autres travaux de Yoko.

Coyote
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Aoû 10, 2008 1:50 pm    Sujet du message: Re: Family Way Répondre en citant

Coyote a écrit:
George désirait aussi mettre le holà, pour autant c'est clairement John qui a donné l'impulsion, George n'étant pas le moteur du groupe.

George pas moteur ?
Ca se saurait Cool

Hum, je crois que, surtout, il n'y en avait qu'un seul qui aimait ça et voulait continuer à tout prix, c'est Paul. D'ailleurs, le fait qu'il soit toujours sur scène la plupart de son temps aujourd'hui montre bien que c'est vraiment son truc à lui.

Coyote a écrit:
Quant à Family Way, Paul s'est "contenté" de signer la BO, on reste dans le strict cadre de la musique. N'était-ce pas une commande de G. Martin ?
En allaant un pas plus loin, Paul ne s'est intéressé au cinéma que dans un contexte musical.

La participation de G. Martin à ce projet ?
En tant qu'initiateur ou participant ? Voila une question intéressante qu'on s'est déja posée dans un topic du Coin Collec consacré à l'album de la BO :

goodfinger a écrit:
Filou a écrit:
George Martin a été impliqué dans cette histoire en vrai ou c'est juste un délire de rital ? )
Pour les arrangements au moins ? Pour la compo, c'est une autre histoire...
Et encore, je ne suis même pas sûr qu'il ait grand chose à voir dans tout ça ?
Il est mentionné quelque part sur la pochette ? Ou alors en petit ? Confused

C'est vrai qu'en regardant un peu petit peu de plus près, on s'aperçoit que GEORGE MARTIN a supervisé celà de loin. Pour faire pas trop long, McCARTNEY, Avait été contacté par les frères BOULTING pour réaliser la musique de leur film. Après avoir visionné le film, McCartney accepta.
Seulement il n'écrivit que 2 chansons (Love in the open air & le thème principal) centrant sa direction musicale pour le projet sur le côté "BRASS BAND", (formation de cuivre très populaire dans le Nord de l'Angleterre et chère aussi à son père.) (Il remettra celà en 1968 avec le "THINGUMYBOB" interprété par le BLACK DYKE MILLS BAND/ APPLE). Pas assez pour faire une musique de film. Bien que non crédité, GEORGE MARTIN composera le reste des 13 Variations composant cette B.O, et fera appel à des musiciens de sessions...

Filou a écrit:
Et voila mes deux Familles à moi.

Devant, le pressage original anglais, mono label rouge.
Et derrière, la reedition australienne, stereo label bleu.



...l'édition canadienne STEREO (MS 82007).



Plus de précisions fournies par Mister Finger in the Collec Corner.

Family Way Collec : http://www.lucyintheweb.net/lucy/forum/viewtopic.php?t=6024&postdays=0&postorder=asc&start=30

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Aoû 10, 2008 2:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coyote a écrit:
Filou a écrit:
En dehors de ça, il était sûrement plus d'un Sutcliffe que d'un Paul. Un artiste essayant de s'épanouir dans différents domaines, la musique étant arrivé là par hazard (ou presque) mais n'étant pas une fin en soit.


Tu me rejoins donc sur cette fameuse différence entre Paul et John Wink. Toutefois, je crois qu'il essayait, au-delà de l'épanouissement, de donner un sens à son art en ne se limitant pas à la musique.

Absolument Cool

Les compagnes n'ont été que des éléments "stimilulants" pour concrétiser tout ça. Mais tout de même, on peut se demander comment John (et même Paul) aurait évolué sans une Yoko ?

Coyote a écrit:
C'est d'ailleurs pour cela qu'il s'est aussi vite prêté au jeu avec Yoko dans toutes ses expérimentations. A ce titre, son approche de la musique expérimentale est une bonne illustration : alors que Paul s'y intéressait déjà depuis 64-65, John ne la considérait à l'époque que comme une vaste fumisterie (sic).
Ce n'est qu'à partir du moment où il a compris qu'elle lui permettrait de s'exprimer à travers elle, et surtout de la partager avec un alter ego qu'il s'y est jeté à corps (et âme) perdu : Revolutiion 9 et surtout les 3 albums expérimentaux qui suivirent, sans parler des happenings, et autres travaux de Yoko.

Exactement.
On peut même se poser la question entre Paul et Yoko (?)
En rappelant que Paul avait été approché en premier par Yoko, si mes Barry Miles souvenirs sont bons Wink

Ensuite, il est clair que John et Paul ont du pas mal "s'auto-influencer" pour évoluer vers des horizons qui dépassaient les objectifs qu'ils s'étaient fixés originellement avec leur petit groupe de rock n'roll.
Et l'on ne va par parler des drogues... Cool

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 1 sur 8


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com