|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Coups de coeur
  Sujet : De drôles d'Animals...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 12:21 pm    Sujet du message: Re: De drôles d'Animals... Répondre en citant

lady_leb a écrit:
Etre à la hauteur de Burdon il faut le faire. Le chanteur s'est bien défendu, mais ils auraient pu faire un petit effort supplémentaire, donner "un petit plus". La salle était pleine à craquer (étonnant vu la promo)

En même temps, ça va vite pour remplir le New Morning. C'est tout de même une très petite salle.
Ca pourrait être un peu triste qu'il ne fasse pas de plus grandes salles mais c'est un tel bonheur de pouvoir voir un artiste dans de telles conditions qu'on ne va pas s'en plaindre.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

lady_leb a écrit:
Pour le best of, je te conseille celui là:



The Best of the Animals [EMI] (2002)

Merci pour le conseil.
Mais ça me semble un peu léger, non ?

Celui de Geeloo es bien plus complet. Normal, c'est un double, tu m'diras Wink

geeloo a écrit:
Concernant la 1ére période (1964-1965), la compilation EMI "the Complete Animals" (2 CDs) est à conseiller (même si il manque les sessions faites avec Mickie Most, donc pas exactement "complete")



1. Boom Boom
2. Talking 'Bout You
3. Blue Feeling
4. Dimples
5. Baby Let Me Take You Home
6. Gonna Send You Back To Wa
7. Baby What's Wrong
8. House Of The Rising Sun
9. F-E-E-L
10. I'm Mad Again
11. Right Time
12. Around And Around
13. I'm In Love Again
14. Burry My Body
15. She Said Yeah
16. I'm Crying
17. Take It Easy
18. Story Of Bo Diddley
19. Girl Cant Help It
20. I've Been Around
CD 2:
21. Memphis Tenessee
22. Don't Let Me Be Misynderstood
23. Club A Gogo
24. Roadrunner
25. Hallelujah, I Love Her So
26. Don't Want Much
27. I Believe To My Soul
28. Let The Good Times Roll
29. Mess Around
30. How You've Changed
31. I Ain't Got You
32. Roberts
33. Bright Lights Big City
34. Worried Life Blues
35. Bring It On Home To Me
36. For Miss Caulker
37. I Can't Believe It
38. We Got To Get Out Of This
39. It's My Life
40. I'm Gonna Change The World


Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 12:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et puis ensuite...

geeloo a écrit:
...puis à partir de 1966 le groupe prend le nom de Eric Burdon & the Animals et sort des choses essentielles comme ces singles terribles "See See Rider", la reprise de Donovan "Hey Gyp" ou "Don't Bring Me Down" (réunis dans l'excellente compilation The best of Eric Burdon & the Animals 1966-1968)



1 Don't Bring Me Down 3:15
2 See See Rider 4:00
3 Inside Looking Out 3:46
4 Hey Gyp 3:47
5 Help Me Girl 2:39
6 When I Was Young 3:00
7 A Girl Named Sandoz 3:04
8 San Franciscan Nights 3:20
9 Good Times 3:00
10 Anything 3:22
11 Winds of Change 3:59
12 Monterey 4:15
13 Sky Pilot 7:29
14 White Houses 3:45
15 River Deep, Mountain High 7:21


Avec le Monterey et le San Franciscan Nights

geeloo a écrit:
Puis arrive 1967 et Burdon, comme pratiquement tous les groupes en vue de l'époque, se psychédélise, craque sur Hendrix et les "New" Animals sortent la chanson générique du festival du même nom: "Monterey" et dans la foulée l'album Winds of Change, petit chef-d'oeuvre de pop psyché un peu tombé dans l'oubli qui contient le splendide "San Franciscan Nights" (N°1 des charts), une version improbable du Paint it Black des Stones avec violon électrique (!) et ce "Yes I'm Experienced", réponse directe à l'album de Jimi Hendrix Experience "Are You Experienced" qui révolutionne les platines en cet an de grâce 1967...

...mais aussi la fameuse cover de River Deep, Mountain High avec les "New" Animals (post-66 donc)

geeloo a écrit:
Après cela le groupe se fourvoie dans des albums psychédéliques aux titres qui n'en finissent pas (reprise de "River Deep Mountain High" pas pourrie quand même), incluant Andy Summers à la guitare en son sein (10 ans avant the Police, donc) et Burdon, depuis toujours fan de musiques noires bosse avec le groupe War (qui connaitra un succès colossal aux US dans les années 70)

Filou


Dernière édition par Filou le Ven Avr 04, 2008 1:15 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sinon, si on veut "tout en un", y a ça qui regroupe l'essentiel de la carrière de Burdon.



1. House Of The Rising Sun
2. I'm Crying
3. Baby Let Me Take You Home
4. Gonna Send You Back To Walker
5. Boom Boom
6. Don't Let Me Be Misunderstood
7. Bring It On Home To Me
8. We Gotta Get Out Of This Place (US)
9. It's My Life
10. Don't Bring Me Down
11. See See Rider
12. Inside - Looking Out
13. Hey Gyp
14. Help Me Girl
15. When I Was Young
16. Girl Named Sandoz, A
17. San Franciscan Nights
18. Monterey
19. Anything
20. Sky Pilot
21. White Houses
22. Spill The Wine - (with Eric Burdon & War)


Une jolie pochette mais un peu léger, à mon avis, pour avoir un réel aperçu ce qu'a fait le bonhomme.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 12:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.arte.tv/fr/art-musique/summer-of-love/Interviews/Eric-Burdon/1614870.html
et
http://www.arte.tv/fr/art-musique/tracks/a-z/1223004.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
geeloo



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2671

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

...oui c'est un peu le problème des compilations en général, mais pour quelqu'un qui ne connait pas the Animals (et Burdon bien sûr), la dernière que cite Filou regroupe tous les hits, ça peut donner envie d'aller plus loin dans la disco (non, pas Boney M!!)...

...rectification concernant mon post sur la double compile 'the Complete Animals": il s'agit bien des enregistrements produits pas Mickie Most en 1964 et 1965, en fait j'ai voulu dire que ce double CD n'incluait pas les titres enregistrés juste après 65 et avant que le groupe ne vire psyché (1966) et j'ai mal formulé le truc... Euh j'en vois qui dorment au fond... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voila un échantillon de ce que faisait Burdon avec son groupe WAR..dont Geeloo a parlé
Jazz, funk, Rock progressif...Vraiment pas mal en tout cas...
C'est marrant mais il y'a des intonations qui font penser à Joe Jackson dans cette musique...


Burdon and War (Par opposition au Peace And Love)
Un concert parait t-il magnifique donné à l'Olympia en 71



Oui BURDON est un drôle d'OIseau....
Un sacré personnage...cher à (et vous allez hurler.. Embarassed ) à Philippe Manoeuvre qui se trouve une ressemblance avec lui..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 1:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore une facette du personnage..Burdon le Gitan , donnant une version très Flamenco-Dire Straits ...d'un des Gros Hits des ANIMALS, compo qui a toujours été hispanisante voire arabisante...Chef d'Oeuvre absolu !!!
Même si cette version n'est pas la meilleure Laughing


Ce qu'il faut préciser à propos de ce titre même si la version la plus connue est celle des ANIMALS a été écrite à l'origine pour NINA SIMONE qui en fût donc la première interprète ...


Dernière édition par Bungalow bill le Ven Avr 04, 2008 1:32 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 1:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

geeloo a écrit:
Bungalow bill a écrit:

Burdon and War (Par opposition au Peace And Love)

tu peux préciser, là?
Bungalow bill a écrit:


Un concert parait t-il magnifique donné à l'Olympia en 71

70!
...et voilà ils suivent pas! Wink

Ben il semblerait que Burdon n'adhérait pas forcément au mouvement Hippie..ça l'agaçait un peu..Et il était plutot pour les troupes us US au Vietnam..(C'est étrange mais c'est comme ça...)
Mais sociologiquement , ça s'explique, Fils d'ouvrier, il devait être sans doute un peu écoeuré par le coté on va dire vite "BOBO" des Peace And Love..
Tu comprends?

oui pardon.70 .mes sources sont pas terribles..T'y étais? Crying or Very sad

< Rolling Eyes Etrange, Geeloo a jarté son message... Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
geeloo



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2671

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 1:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

..Non j'ai fait une mauvais manip... Confused

en fait le concert de l'Olympia eut lieu le 16 janvier 1971, c'est vrai que ça commence à dater tout ça (j'y étais oui...)

pour revenir sur ce que tu disais sur la position de Burdon il considérait, en 70/71, que l'idée du flower power de 67, qu'il avait adoptée à fond au début, était devenue obsolète et qui'il fallait faire la "guerre" contre la violence d'une autre manière; il n'a jamais cautionné l'envoi des troupes US au Vietnam, tu dois confondre avec Dylan qui a eu des déclarations plus que limite sur le sujet à la fin des années 60...

quant au concept de "bobo" ça n'existait pas à cette époque, c'est une vision qu'on a maintenant ça, même si être hippie et pété de thunes en 70 ça pouvait en faire jaser certains, mais c'est un débat sans fin...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eric Burdon a écrit:
Avez-vous été vous-même hippie, et fait partie de l’ «été de l’amour» (l’été 67) ? Des fleurs dans les cheveux ?
Oui, mais comme je vous l’ai déjà dit, il y avait certaines choses avec lesquelles je n‘étais pas complètement d’accord ; par exemple, la présence de troupes au Vietnam ne me posait aucun problème. Je montrais mon soutien et ma compassion à travers les chansons que j’écrivais.


Extrait de l'interview sur ARTE
http://www.arte.tv/fr/art-musique/summer-of-love/Interviews/Eric-Burdon/1614870.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
geeloo



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2671

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 2:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

..tu sais moi je me méfie énormément des déclarations des anciennes stars des sixties, surtout ceux qui ont consommé beaucoup de LSD Wink

perso j'ai très bien vécu cette époque je lisais toutes les interviews, la presse anglaise, tout et... j'ai une excellente mémoire... alors ce que raconte Burdon à 65 balais c'est un peu comme Dylan faut pas tout prendre cash ils ont tendance à enlever ce qui les gène et rajouter ce qui les arrange, pour des raisons qui n'appartiennent qu'à eux et que la raison ignore Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 2:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je veux bien te croire...
Quoi que plus de 40 ans après , "Affirmer qu'on avait rien contre la guerre débile du Vietnam" quand on sait quel fiasco , elle a été, c'est pas trop malin..
J'ai pas vécu cette époque mais y'a des trucs qui me reviennent sur ce sujet..
Tu te souviens que Brel fustigeait avec humour les opposants à cette guerre dans "les Bonbons 67" ?
Et on peut pas accuser Brel d'être un réac ou un homme de droite...
Mais je pense et ça n'engage que moi que comme toujours, il devait y' avoir des ignares qui prenaient des positions définitives sur des sujets politiques sans vraiment comprendre tous les tenants et les aboutissants...
Ce côté provocateur de Burdon à posteriori ne m'étonne pas...Burdon a jamais été d'après ce que j'ai compris, un "Baba Cool"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
geeloo



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2671

MessagePosté le: Ven Avr 04, 2008 3:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

..Bien sûr qu’Eric Burdon était dans le trip hippie en 67/68, ils l’étaient tous (même Johnny H qui reprit le "San Francisco" de Scott McKenzie en français à peine un an après avoir chanté "Cheveux longs idées courtes" !)...

Je te renvoie aux lyrics de "San Franciscan Nights" des Animals (1967), une des plus éloquentes chansons reliées au Flower Power et au mouvement hippie (le terme "baba cool" apparaît bien plus tard en France, désignant avec un certain mépris les anciens hippies qui déambulaient avec des vestes en peau de chèvre et des shilums dans la poche)

Strobe light beam, creates dreams
Walls move, minds do too
On a warm San Franciscan night
Old child , young child
Feel all right
On a warm San Franciscan night
Angels sing, leather wings
Jeans of blue, Harley Davidson's too
On a warm San Franciscan night
Old angel, young angel
Feel all right
On a warm San Franciscan night
I wasn't born there
Perhaps I'll die there
There's no place left to go
San Francisco
Cops face is filled with hate
Heavens above
He's on a street called "Love"
When will they ever learn?
Old cop, young cop
Feel all right
On a warm San Franciscan night
The children are cool
They don't raise fools
It's an American dream
Includes Indians too


Quand on lit ça ils croyaient vraiment que l’esprit du quartier Haight Asbury de San Francisco allait changer le rêve américain et, par extension, le monde entier ! Jusqu’à ce que George Harrison aille là-bas et découvre que les hippies n’étaient qu’un ramassis de camés cramés au cerveau ramolli... Dès la rentrée 67 le truc était déjà récupéré par le business, les colliers et les clochettes devenaient des objets à la mode et beaucoup commençaient à décrocher... Sauf en France où ça ne faisait que commencer!


"Baba" Eric (1967)

Allez salut maintenant, et peace quand même Wink (on va en avoir besoin!)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JB



Inscrit le: 29 Avr 2006
Messages: 631

MessagePosté le: Sam Avr 05, 2008 11:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le label français (mais oui) Magic propose les bonnes rééditions des Animals.
www.magic-records.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 2 sur 5


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com