|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Le coin collec
  Sujet : Echantillon voodoo
Aller à la page Précédente  1, 2
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Fév 01, 2008 3:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Claude Nine a écrit:
Test Pressing, c'est, pour moi, absolument certain.

Ces disques étaient distribués aux radios, TV, presse etc. en avance de phase pour leur permettre :

1 - de diffuser le disque
2 - de s'en faire une idée et de rédiger une critique dont la parution correspondrait à la mise dans les bacs du "vrai" disque.

Attends, on est sûr d'être d'accord sur la définition de Test Pressing ?
Pour Pab, c'était ça :

Pablo Fanques a écrit:
Au produit final et fini et quand tout est parfait, selon le goût des artistes, producteurs et maisons de disques, on passe au...

2- Test pressing: Quand on grave les matrices pour les disques, il faut faire des tests donc... La définition ci-haut. Parfois après écoute, il y a des changements... Donc, on peut retrouver des tests pressings différents des pressages commerciaux ! D'habitude, ces disques ne quittent pas la compagnie de disque et ils sont aussi en nombre restreint.

Pour toi, ça serait plutôt le Disque Promo, non ?

Pablo Fanques a écrit:
Quand tout est prêt on passe au...

3- Disque promo: Spécialement pour les DJs des radios ou les critiques de la Presse. Mise à part le "label blanc", la plupart du temps, ils sont identiques au pressage commercial. L'aubaine du collectionneur quand ils ne le sont pas ! Dans les années 70 jusqu'aux années 80, aux USA, on retrouvait des simples avec une face MONO et l'autre en STÉRÉO (Apple).

Enfin, je commence à en perdre mon latin (lover)

Filou - plus lover que latin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Fév 01, 2008 3:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Claude Nine a écrit:
J'en ai récupéré plusieurs de FR3 Aquitaine, hélas pas d'artistes dont je collectionne les disques.

Ils ont ce label blanc avec les mêmes mentions en français.

Oui, là, effectivement, on est d'accord.
Quoi que, parfois, il s'agit juste du même label que le commercial avec juste la mention PROMO dessus accolé d'une manière ou d'une autre. Et ce, sur la pochette ou/et sur le vinyle.

Brad me parlait d'ailleurs, la dernière fois au CIDSIC, d'un exemplaire ORTF où le label ORTF était carrément gravé dans la masse, niveau label, avec des petits trous (des petits trous, encore des petits trous...).

Tiens, on devrait se faire une galerie de ces disques promo.
Ca serait marrant.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Fév 08, 2008 9:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour compléter tout ça, voila ce qu'en dit le pote à Jimi (avec un "i") :

Yazid a écrit:
Pas vraiment d'info en plus sur ces histoires de test pressing, de references, etc. Tu as fait une bonne trouvaille collector mon gars, c'est sur. Et cet album est d'enfer et difficile a denicher aujourd'hui.

Et il me confirme bien la rareté de l'album en lui-même.
En plus de la rareté de l'objet of course.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pablo Fanques



Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 1858

MessagePosté le: Dim Fév 17, 2008 5:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

On peut encore perdre plus son latin quand il s'agit de promos.

Il arrive parfois quand la demande est grande qu'on retrouve un disque du commerce estampillé PROMO avec un trou dans la jaquette de l'album (comme les disques vendus à la perte). C'était courant chez Capitol USA et Canada.

Si j'ai bonne mémoire, il y a eu un petit scandale à propos de vente de disques promos des Beatles en 1969-70. L'auteur du méfait est un certain Allen Klein...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mathilde



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 3201

MessagePosté le: Dim Fév 17, 2008 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pablo Fanques a écrit:
On peut encore perdre plus son latin quand il s'agit de promos.


Remarque d'actualité pour votre serviteur.

Acheté un promo des Cops 'n Robbers deux jours apres avoir dégotté un Juke-Box ... le tout français chez Pye il va sans dire.

Estomaqué par ces découvertes, je ne tarderai pas à vous en recauser il va sans dire !

Shocked
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Fév 17, 2008 1:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'espère bien Wink

Tous ces acétates, promos et autres échantillons doivent avoir une place de choix ici.
Qu'ils soient en relation ou pas avec les Beatles d'ailleurs.

C'est toujours très intéressant de suivre les différentes formes sous laquelle est sortie un disque. Le Cops 'n Robbers en est un magnifique exemple, je confirme.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Fév 17, 2008 1:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pablo Fanques a écrit:
Il arrive parfois quand la demande est grande qu'on retrouve un disque du commerce estampillé PROMO avec un trou dans la jaquette de l'album (comme les disques vendus à la perte). C'était courant chez Capitol USA et Canada.

Comme par exemple le fameux Very Together canadien Wink ...sorti en 69 avec des titres d'Hambourg avec Sheridan et surtout célèbre pour son allusion, à peine déguisée, à la rumeur de la mort de Paul.

(clic-clic)

On le trouve souvent avec un trou, d'après ce que j'ai pu constater.

Je l'ai trouvé recemment en très bon état (et sans trou Cool ), ce qui n'est pas si facile à trouver que ça pour une simple pochette cartonnée (à l'américaine quoi), et a donc rejoint illico mon armoire normande.

Filou


Dernière édition par Filou le Dim Fév 17, 2008 8:17 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pablo Fanques



Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 1858

MessagePosté le: Dim Fév 17, 2008 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et difficile de le trouver avec ce verso de jacquette en noir presque intact.

Dans les bacs-à-soldes on retrouvait une floppée de 45 tours percés région du label, à la perceuse ! Ce qui empèchait certains vendeurs à la revente au plein prix !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Fév 17, 2008 8:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, le noir, ça pardonne pas.



Il est chouette, hein ?
Il vient direct de ma Normande.

Et pour le label...



Nickel aussi.

Pour ceux que ça amuse (et il y en a) on notera des petits détails rigolos au dos de la pochette, comme ce Cry For A Shadow transformé, pour l'occasion, en Cry For My Shadow Cool

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pablo Fanques



Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 1858

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2008 12:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Noir c'est noir comme disait Jaunie ! Très bel exemplaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Mar 20, 2010 9:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Pab.

Venant de toi, je dois prendre ça comme un compliment, je suppose ? Cool


Bon, sinon, avant de fermer la parenthèse, selon les pays, c'était à celui qui faisait le plus preuve d'imagination pour contourner les problèmes de droits à l'image. Alors qu'en France, on faisait dans le postiche (pochette perruques)... c'était comme ça que les canadiens s'amusaient à exploiter le rumeur à la mode (on est en 1969) à leur façon.
Et puis, tiens, voila ce qu'en disait Georgio au sujet de ce pressage pour le moins de mauvais goût :

"...And probably, in my opinion anyway, we reached our stage peak in Hamburg. That was well before we were famous, and so the people who came to see us were drawn by our music, or whatever atmosphere we created......And we got to be very good as a band, because we had to play for eight hours a night......
We got together a big repertoire of some originals, but mainly we did all the old rock things......At first, when we went on the road as a famous group, it was good fun.
But we soon found out that we had to play our records to promote them. We could only sing our hits and none of the old rock things we'd loved doing in Liverpool and Hamburg......as I said, we got very tight as a band in Hamburg...."


More this way : http://www.rarebeatles.com/photospg/veryto.htm

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22824
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Mai 20, 2013 10:59 am    Sujet du message: Re: Test-pressing, Acetate et Promo Répondre en citant

Pablo Fanques a écrit:
Pour moi, un TEST PRESSING est une épreuvre (comme en pré-presse) ou un "OK" de production. C-a-d, on vérifie s'il n'y a pas d'erreur (son, mix etc.) avant de passer à la mass production de vinyles (maintenant CDs).

1- Acétates: Bien des fois, ce sont des "prises" ou ébauches de chansons. Les acétates sont données aux artistes et producteurs comme guides. La qualité du support se détériore après plusieurs passages sur la table-tournante. La quantité est très restreinte, ce qui fait la rareté (1à10)

Au produit final et fini et quand tout est parfait, selon le goût des artistes, producteurs et maisons de disques, on passe au...

2- Test pressing: Quand on grave les matrices pour les disques, il faut faire des tests donc... La définition ci-haut. Parfois après écoute, il y a des changements... Donc, on peut retrouver des tests pressings différents des pressages commerciaux ! D'habitude, ces disques ne quittent pas la compagnie de disque et ils sont aussi en nombre restreint.

Quand tout est prêt on passe au...

3- Disque promo: Spécialement pour les DJs des radios ou les critiques de la Presse. Mise à part le "label blanc", la plupart du temps, ils sont identiques au pressage commercial. L'aubaine du collectionneur quand ils ne le sont pas ! Dans les années 70 jusqu'aux années 80, aux USA, on retrouvait des simples avec une face MONO et l'autre en STÉRÉO (Apple).

Il y a aussi, le fameux "Penny Lane" avec le final de trompette...

Après toutes ces étapes:

4- Le Disque tout bête qu'on retrouve dans les bacs...

L'explication n'est pas très encyclopédique, mais bon... Pour se faire une idée...

Une définition de tout ça qui devrait remettre les pendules à l'heure.
Je ne sais pas si c'est ça exactement mais c'est déjà pas mal.

Alors, on reprend tout et on recommence.
Et autant reprendre aussi les étapes dans l'ordre.

Voila ce que ça donne grosso-modo :


Disques "avant le tirage officiel"

1. Disque « Démo » (démonstration) : enregistrement réalisé par l’artiste sur un magnétophone de son choix. Très prisé par les collectionneurs. Il s’agit donc d’une maquette sur laquelle l’artiste présente en fait une ébauche de son travail avant la réalisation éventuelle d’un disque. Il existe également des « démos studio » plus élaborées techniquement mais dans la même logique.

2. On passe ensuite à l’enregistrement du disque en studio. Parfois des enregistrements sont en surnombre et donc non sélectionnés pour le disque final. Ils deviennent donc des collectors qui pourront être publiés soit sur des « bonus tracks » sur des CD ou DVSs, se retrouver en face B sur un single…

3. Acétate. – A la fin du travail de studio, pour tester la qualité du son sur une platine on va graver un disque acétate depuis la bande originale. Généralement à un exemplaire, lourd, gravé sur une face, pas de label ou seulement le logo de la maison de disques.

4. Test pressing. — Une fois que producteurs artiste sont d’accord commence la promotion du disque. On va réaliser un Test pressing pour vérifier mais plus largement si le son est bon, etc. Fabriqué généralement entre 30 et 50 exemplaires pour l’environnement artistique de l’artiste. Cette fois-ci il ressemble à un disque normal seul le label est souvent représenté par une étiquette blanche ou une étiquette maison.


Tout ça sur ce site bien sympathique :
http://www.vinylmaniaque.com/repertoire6/formats-vinyles.html

Ça vaut ce que ça vaut mais il y a quelque-chose qui permet de s'y retrouver un peu dans tous ces termes qui ne veulent souvent pas dire la même chose pour chacun.


Et en images, voila quelques exemples assez ...parlants :








Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com