|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Vie & Oeuvre
  Sujet : Tomorrow Never Knows [video flash]
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Vaevictis



Inscrit le: 26 Mai 2006
Messages: 205
Localisation: Sitting in an english garden, waiting for the sun

MessagePosté le: Sam Déc 22, 2007 10:29 am    Sujet du message: Tomorrow Never Knows [video flash] Répondre en citant

Une petite vidéo sympa que j'ai trouvée sur le net!
Le texte n'est pas hyper synchronisé avec la chanson, mais on s'en passe...

http://www.albinoblacksheep.com/flash/tomorrow

Turn off your mind, but turn on the video!


J'en profite pour poser la question suivante: Tomorrow Never Knows, pour vous, que représente-t-elle ?
_________________
Turn off your mind, relax and float down stream...
It is not dying... It is not dying.
[Found my way upstairs and had a smoke ~ somebody spoke and I went into a dream... x_x]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Déc 22, 2007 11:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, très sympa.
Il y en a une qui existe mais celle-ci est pas mal aussi.
Du Yellow Submarine (le film) avant l'heure en quelque sorte Wink

Elle y est dans le film d'ailleurs, celle-ci ?
Je ne crois pas. Elle aurait pu s'intégrer parfaitement entouka, si ce n'est pas le cas.


Cette song inspire décidemment pas mal de monde.
Pour les clips cici mais artistiquement parlant en général aussi.

Elle marque un véritable tournant dans la carrière des Tles. Un peu comme Rain d'ailleurs, dont on cause dans un topic voisin.
Un son, un style, un état d'esprit complètement original. Certains diront orienté drogues Cool

Mais pas sûr que ça soit la seule explication. Des songs comme Strawberry Field, Lucy ou Walrus sont de la même veine. John se cherche et cherche peut-être à se démarquer avec un style qui lui est propre (?)
Je pense que même sans drogue, il se serait dirigé vers un style qui s'éloigne de ce que les Tles faisaient avant Revolver.
Et ici, c'est inctestablement la "patte" de John.

Ensuite, il y aura des titres comme Glass Onion qui part dans cet esprit.
Tant dans les paroles surrealistes que dans l'interprétation.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Déc 22, 2007 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Rain topic : http://lucyintheweb.net/lucy/forum/viewtopic.php?t=5782&start=0

J'ai retrouvé l'ancien topic Tomorrow.
Ben c'est le même finalement ?


Tomorrow never clip : http://lucyintheweb.net/lucy/forum/viewtopic.php?t=3392&start=0



Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vaevictis



Inscrit le: 26 Mai 2006
Messages: 205
Localisation: Sitting in an english garden, waiting for the sun

MessagePosté le: Sam Déc 22, 2007 12:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oups, excusez-moi... Sad

Autant pour moi... Rolling Eyes
Ce topic est donc inutile. Je vous laisse le supprimer si vous voulez.

En tout cas, j'éprouve une très grande admiration pour Tomorrow Never Knows... Elle est la première. La première à marquer tant de choses!

John se cherche, oui, mais si il y serait arrivé même sans drogue, c'est en tout cas par "l'introspection" (surtout que la chanson est inspirée du livre des morts Tibétain) qu'il y serait arrivé, et il n'y a pas une très grande différence de fond entre l'introspection et le LSD... Wink

Mais peut-être. Peut-être que les drogues n'ont servi que de catalyseur pour John et les Beatles ? Peut-être aurions-nous eu un Sgt. Pepper quand même ?
Sûrement, oui, puisque dans l'allure totalement psychédélique et lysergique de Sgt. Pepper, si on creuse ne serait-ce qu'un petit peu, on remarque bien vite que plus que de la drogue, c'est de la créativité et du génie, qu'il y a là derrière.
Même sans "voyages", oui, ils y seraient arrivés. Sans doute!
Mais je suis tout de même bien content que l'herbe et le LSD leur soient tombés sous la main.

Et si ce n'est pour le talent, le style et la musique, alors, c'est pour les paroles! Je suis complètement fasciné par les paroles se référant aux drogues. Ces paroles qui, parfois, ne veulent absolument rien dire. Puis, en y réfléchissant bien, on découvre beaucoup de choses.

Je vois un peu du Baudelaire derrière chaque chanson des Beatles qui suit de près le mouvement psychédélique.
De l'Ôde aux drogues, au spleen et idéal.
Du début, à la fin.
du début...
du début...
du début...
_________________
Turn off your mind, relax and float down stream...
It is not dying... It is not dying.
[Found my way upstairs and had a smoke ~ somebody spoke and I went into a dream... x_x]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Déc 23, 2007 12:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Vaevictis a écrit:
Oups, excusez-moi... Sad

Autant pour moi... Rolling Eyes
Ce topic est donc inutile. Je vous laisse le supprimer si vous voulez.

En tout cas, j'éprouve une très grande admiration pour Tomorrow Never Knows... Elle est la première. La première à marquer tant de choses!

Non non, t'as très bien fait, laisse.

J'aime ton analyse. Je te rejoins sur l'essentiel et ça peut déboucher sur un débat plutôt interessant.
Ce style si particulier de John s'est révélé avec Revolver et s'est confirmé rapidement. Je ne suis pas sûr qu'il en soit le seul responsable mais il l'a affiné au fur et a mesure pour en devenir un veritbale orfèvre.
Et ça c'est l'un des côtés que j'affectionne le plus chez lui.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fifi



Inscrit le: 04 Fév 2006
Messages: 1277
Localisation: quelque part là-dessus

MessagePosté le: Dim Déc 23, 2007 11:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

...et dire que TNK est né avec une technologie vieille de plus de 40 ans...
de simples prises de guitares lues à l'envers (solos et "mouettes") avec avec un effet leslie sur les vocals...déjantées...
Quel résultat auraient obtenu les Tles en 66 avec la technologie d'aujourd'hui???
Ou les Tles sont des génies extrêmes, ou les groupes ne se shootent plus!
Rain est à mon avis moins déroutant et interessant, on est un peu dans l'univers Byrds à la sauce Lennon, et à ce titre, surtout une oeuvre commercialement exploitable. Le quidam ne remarquera jamais que la partie rythmique est boostée parce que enregistrée à une vitesse plus lente que le reste...
TNK est une oeuvre purement artistique, qui malgré les petits couacs techniques (un 'tit larsen incontrôlé certainement ineffaçable à cause des contraintes du 4 pistes) , est produite en dehors de son temps, indéniablement...
Shocked
_________________
Take a look on the BEATOONS, very good job, some parodies are funny a lot, covers sometimes are awesome, especially "All things must pass"...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Lun Déc 24, 2007 1:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Vaevictis a écrit:
Oups, excusez-moi... Sad

Autant pour moi... Rolling Eyes
Ce topic est donc inutile. Je vous laisse le supprimer si vous voulez.

En tout cas, j'éprouve une très grande admiration pour Tomorrow Never Knows... Elle est la première. La première à marquer tant de choses!

John se cherche, oui, mais si il y serait arrivé même sans drogue, c'est en tout cas par "l'introspection" (surtout que la chanson est inspirée du livre des morts Tibétain) qu'il y serait arrivé, et il n'y a pas une très grande différence de fond entre l'introspection et le LSD... Wink

Mais peut-être. Peut-être que les drogues n'ont servi que de catalyseur pour John et les Beatles ? Peut-être aurions-nous eu un Sgt. Pepper quand même ?
Sûrement, oui, puisque dans l'allure totalement psychédélique et lysergique de Sgt. Pepper, si on creuse ne serait-ce qu'un petit peu, on remarque bien vite que plus que de la drogue, c'est de la créativité et du génie, qu'il y a là derrière.
Même sans "voyages", oui, ils y seraient arrivés. Sans doute!
Mais je suis tout de même bien content que l'herbe et le LSD leur soient tombés sous la main.

Et si ce n'est pour le talent, le style et la musique, alors, c'est pour les paroles! Je suis complètement fasciné par les paroles se référant aux drogues. Ces paroles qui, parfois, ne veulent absolument rien dire. Puis, en y réfléchissant bien, on découvre beaucoup de choses.

Je vois un peu du Baudelaire derrière chaque chanson des Beatles qui suit de près le mouvement psychédélique.
De l'Ôde aux drogues, au spleen et idéal.
Du début, à la fin.
du début...
du début...
du début...

Une très belle analyse et c'est difficile de rajouter quelquechose après tes propos tellement tu sembles avoir compris le processus de la création poétique dans son ensemble..
Car finalement, John Lennon est avant d'être un musicien , est un authentique poéte et sa poésie est sonore et vibratoire...
mais je considère que Paul aussi est un grand poéte...mais sa poésie est diffèrente et se rapproche plus de celle de Prévert que celle de Raimbaud ou Baudelaire...
Trouve la traduction de Junk...c'est du Prévert..c'est saisissant..
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Déc 24, 2007 1:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

fifi a écrit:
Rain est à mon avis moins déroutant et interessant, on est un peu dans l'univers Byrds à la sauce Lennon, et à ce titre, surtout une oeuvre commercialement exploitable. Le quidam ne remarquera jamais que la partie rythmique est boostée parce que enregistrée à une vitesse plus lente que le reste...

Ce que je disais c'est que sûrement Rain a été un prémice de ce style que John a peaufiné en quelques mois pour arriver à des splendeurs comme Walrus ou Strawberry Fields.
Et c'est peut-être en travaillant sur ce rythme fou de Rain que John a continué "l'expérience" sur un ryhtme hyptnotique adopté dans TNK.
On retrouve dans les deux une graine commune mais exploitée differemment of course Wink

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Lun Déc 24, 2007 1:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Tomorrow Never Knows (« Demain ne sait jamais », encore un accident de langage signé Ringo Starr[2]), dernier titre de Revolver, est un cas particulier : joué sur un seul accord (le do), incluant des boucles sonores préparées par Paul, des bandes mises à l'envers, accélérées, mixées en direct avec plusieurs magnétophones en série actionnés par autant d'ingénieurs du son — une dizaine — envoyant les boucles à la demande vers la table de mixage, il ouvre l'ère du rock psychédélique et peut aussi être considéré comme le titre précurseur du techno. Les prouesses de George Martin et des ingénieurs du son des studios EMI — à commencer par Geoff Emerick — vont jusqu'à répondre aux demandes de John Lennon, désirant que sa voix évoque celle du Dalaï-Lama chantant du haut d'une montagne. Ils élaborent cet effet en faisant passer la voix de John dans le haut-parleur tournant d'un orgue Hammond, le « Leslie speaker ». Celui-ci tourne sur lui-même pour donner au son de l'orgue un effet tournoyant, et il donne à la voix de John l'air de surgir de l'au-delà[4].

« De tous les morceaux des Beatles, c'est celui qui ne pourrait pas être reproduit : il serait impossible de remixer aujourd'hui la bande exactement comme on l'a fait à l'époque ; le « happening » des bandes en boucle, quand elles apparaissent puis disparaissent très vite dans les fluctuations du niveau sonore sur la table de mixage, tout cela était improvisé. »

Source Wikipédia
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Déc 24, 2007 10:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bungalow bill a écrit:
Citation:
« De tous les morceaux des Beatles, c'est celui qui ne pourrait pas être reproduit : il serait impossible de remixer aujourd'hui la bande exactement comme on l'a fait à l'époque ; le « happening » des bandes en boucle, quand elles apparaissent puis disparaissent très vite dans les fluctuations du niveau sonore sur la table de mixage, tout cela était improvisé. »


Tiens ça me fait penser à un autre morceau qu'on n'a pas cité mais qui a utilisé des techniques analogues avec les bandes découpées puis recolées au hasard, le tout en boucle...
C'est Benefit Of Mr Kite. Encore une athmosphère bien particulière, celle du cirque, que John désirait reproduire par de tels effets.

On peut parler de morceaux à ambiance en quelque sorte qui en fait un style très particulier et qu'on retrouve surtout sur des songs de John.
Peut-être celles de George comme Blue Jay Way ou Within You s'en rapprochent un peu au moins dans l'esprit ?

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com