|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Coups de coeur
  Sujet : Dessiner le rock
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2004 2:25 pm    Sujet du message: Dessiner le rock Répondre en citant

Hello les bleus,

(ici le vert)


dans le Guardian d'aujourd'hui il y a un petit dossier sur la culture poster aux Etats-Unis. Je cite:

Aux Etats-Unis il n'y a qu'un moyen d'attirer l'attention des fans: dessiner le groupe. A présent le Royaume-Uni aussi est rattrapé par ce phénomène.

Les posters ci-dessous proviennent de l'exposition à la Richard Goodall Gallery de Manchester. C'est un expo permanente de posters rock contemporain ou d'époque.



The White Stripes
Gig at the Troubadour, West Hollywood, in 2001



Radiohead
A Seattle gig for Radiohead and Drugstore



Morrissey
Morrissey in Blackpool only last month



The Doves


James Brown
'Ladies and gentlemen, introducing ma badself, the world's greatest entertainer, the godfather of soul, the hardest working man in show business, soul brother #1, the amazing Mr Please, Please Himself, the one, the only JAMES BROWN'. Gig in Seattle 2002



The Strokes
Yellow star reads: "This message has been brought to you by AACP 'Artists Against Concert Posters' cuz this stuff ain't art!'



The Vines


Flaming Lips
'Poster handprinted at The Bird Machine, Chicago'



Queens of the Stone Age
Poster by the PNE Collective



Marilyn Manson


The Strokes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
rorschach



Inscrit le: 22 Mar 2004
Messages: 1207
Localisation: Plus à Paris mais à Marseille.

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2004 2:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour le lien qui est vraiment intéressant !

Quelque affiches de jon spencer,une paire des White stripes, plusieurs des queen of........(dont celle intitulée ugly americans),aussi henry rollins.

Par contre celles d'OASIS sont aussi vilaines qu'eux (sans les sourcils).
_________________
Pourquoi avez-vous flingué votre femme ?
Je ne sais pas inspecteur, j'étais couché en chien de fusil et le coup est parti !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2004 5:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour l'info max, il y a des choses très réussies !

Yo
_________________
Loi d'Archimède-Bell
Quand on plonge un corps dans une baignoire, le téléphone sonne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Oct 08, 2004 9:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, tu tombes bien avec ton topicalakon, le max !

Tu en veux, des drawings de stars comme celle de Harry (alias Elliott Wink ) ou de Brian ?

Tiens, prends ça !
















Et y en a plus de 180 comme ça.
Apparemment, le dessinateur, un certain David Scrima, est pas mal influencé par les Tles Rolling Eyes

Du bon boulot : http://www.employe-du-moi.org/journal/edm_article.php3?id_article=4470

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Lun Oct 11, 2004 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Réellement superbes, un grand merci filou !

Coyote, sur le Q
_________________
Loi d'Archimède-Bell
Quand on plonge un corps dans une baignoire, le téléphone sonne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Lun Oct 11, 2004 12:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Max tout pareil que Coyote.

Big merci Filou, ces images et commentaires sont touchants, superbes et pas cons du tout (tout ca dans le désordre).


Max qui a pas mal voqué son pote Filou ce w-e dans un certain club, dans une certaine ville avec une certaine bière dans la pogne
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Oct 25, 2004 11:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

maxime a écrit:
Max qui a pas mal voqué son pote Filou ce w-e dans un certain club, dans une certaine ville avec une certaine bière dans la pogne

C'est gentil ça didon ?

Les réponses ne seraient-elles pas :

1/ Liverpool

2/ Guinness

3/ Masturbation

Question Question Question

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Mar 03, 2012 11:45 am    Sujet du message: Re: Dessiner le rock Répondre en citant

Ouh là, que de bons souvenirs, mon cher Max.
Et une belle okaz pour rebondir (bong !) sur ton topic (hic !) en mode dadou-ronron Laughing

De toute façon, BD et Rock ont toujours fait bon ménage.
Que ce soit sur les pochettes de disque elles-mêmes qu'à l'occasion d'affiches, de bouquins...

Le Rock dans tous les sens du terme.
Le Rock dans le sens le plus noble ...aussi.




(click-click)





Filou


Dernière édition par Filou le Mar Juin 26, 2012 2:22 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Mar 03, 2012 12:15 pm    Sujet du message: Re: Dessiner le rock Répondre en citant

Sans parler de ce cher David Scrima que nous aimons bien chez Lucy.



(click-click)




Et puis aussi...



A signaler. Sorti tout récemment. Tout beau, tout chaud.



La passion de Robert Crumb pour la musique n'est plus un secret, mais ce que nous connaissions de lui n'était qu'une infime partie de sa production. Justice lui sera faite grâce à The Complete Record Cover Collection, un ouvrage complet pour découvrir plus de 450 pochettes de disques dessinées par Robert Crumb ainsi que tous les dessins en lien avec ces pochettes. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, Robert Crumb a bien évidemment illustré les pochettes des albums des grands standards du blues, du jazz et de son propre groupe The Cheap Suit Serenaders, mais pas que !



Au hasard des pages et des dessins, vous aurez la joie de croiser une compilation de musique traditionnelle irlandaise, Cheap Thrills de Janis Joplin, The Grateful Dead, Deep Purple, Neil Young, The Who ou encore Bob Dylan. Une incroyable collection, aussi variée que pléthorique, d’un passionné de musique dont l’oeuvre se distingue autant par ses pochettes que par ses bandes dessinées.



L’éditeur néerlandais Oog & Blik, qui a travaillé pendant plusieurs années pour réunir les differents dessins de cette collection, décrit ainsi son travail: « En commençant cette collection, nous voulions dresser un panorama exhaustif de toutes, absolument toutes les pochettes de disques jamais dessinées par Robert Crumb. Nous n’étions pas peu fiers d’y être parvenus, quand Robert Crumb a anéanti cette douce illusion en nous montrant d’autres éditions. Maintenant nous sommes heureux d’imaginer qu’il y a peut-être, quelque part, au fond d’un tiroir poussiéreux, une pochette de disque ou une esquisse qui n’attend qu’à être découverte.»




La kro : http://www.cornelius.fr/blog/index.php?post/2011/11/16/The-Complete-Record-Cover-Collection


Et quand on passe en mode Collec...

Ca donne pas mal de petits bijoux qui ont jalonné l'histoire du Rock.




Le site : http://rcrumb.com

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Mar 03, 2012 2:41 pm    Sujet du message: Re: Dessiner le rock Répondre en citant

Filou a écrit:
Sans parler de ce cher David Scrima que nous aimons bien chez Lucy.


Perso, je trouve son coup de crayon pas si terrible que ça.

Par contre Crumb, c'est de l'art...c est génial
Et même Margerin, c'était pas mal..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Mar 03, 2012 3:11 pm    Sujet du message: Re: Dessiner le rock Répondre en citant

Nous, c'est un pluriel.

Wink

Mais ça se saurait si tout le monde avait les mêmes goûts Cool

Entouka, fut un temps où c'était un coup de cœur de Lucy.

http://www.lucyintheweb.net/galeries/dessins/05



Après, y a pas de comparaison avec un gars comme Crumb. Évidemment.
Crumb est une référence. LA référence.

C'est une culture en lui-même.
Cela n'a absolument rien à voir.


L'un fait des petits billets d'humeur sans prétention. Dans un petit carnet à spiral.
L'autre trace le trait d'une époque. Marque l'histoire véritablement. Des pochettes sont devenu mythiques.

Bref, aucune comparaison possible.
Il ne faut pas opposer des choses qui n'ont peu de rapport entre elles.
Si ce n'est, ici, l'amour de la musique. Et du rock en particulier.

C'était juste l'objet de mon post. Sans plus.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Mar 03, 2012 3:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, oui...Bien sur
Mais au delà de ça..Ton copain , je t'assure, et je pense que c'est pas aussi génial que ça
D'abord, il se contente de recopier des photos..mais il n'arrive pas à choper l'expression des personnages
Sa "Birkin" est moyenne..Son "Lennon" est pas trop ressemblant..

Maintenant , le dessin, ça demande une formation, on peut avoir un petit don à la base mais sans initiation, on progresse jamais...
Y'a des techniques qui permettent à plus ou moins tout le monde de dessiner un peu, après, y'a le talent personnel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Mar 03, 2012 3:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime bien les gens qui ont des certitudes, tu sais ? Laughing

Mais, encore une fois, on ne parle pas de la même chose.
Je te parle d'un état d'esprit. Et toi de dessin.

Bon allez...


Encoure un p'tit coup de Crumb ?



Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Avr 13, 2012 1:24 am    Sujet du message: CRUMB au Musée d'Art Moderne Répondre en citant

Tiens, on en parlait.

Une bonne bonne nouvelle.
Une grande expo consacrée à CRUMB à Paris au Musée d'Art Moderne.

Une rétrospective qui retrace sa carrière sur plus de 700 dessins, ses carnets de croquis, les revues underground des années 60's auxquelles il a apporté sa contribution... Un véritable événement que cette expo qui débute aujourd'hui même.

Ça a l'air vraiment pas mal du tout. A ne pas louper à mon avis.



Les dessins de Robert Crumb sont apparus pour la première fois en France en 1970, grâce aux couvertures du magazine Actuel, reprises des illustrations déjà publiées aux Etats-Unis. Auteur prolifique, son oeuvre a profondément marqué le monde de la bande dessinée sur deux générations. Avec un trait souple et dense, reconnaissable entre tous, il remet en question les frontières de la bande dessinée.
Crumb explore différents domaines dans ses dessins : la famille, le sexe, la musique, les hippies, l'argent, etc…-, mais sa plus grande source d’inspiration est lui-même, il n’hésite pas à se mettre à nu en relatant ses obsessions, ses relations avec les femmes et sa conception de la vie. Mais quelles que soient l’acuité et parfois la cruauté de son regard envers ces thèmes, il traite tous les sujets avec un humour très personnel.

C’est à l’âge de 7 ans que Robert Crumb commence à dessiner régulièrement. Il crée ses héros Fritz the Cat et Mr. Natural respectivement en 1959 et 1967. En 1968, en pleine explosion hippie à San Francisco, il connaît son premier succès en réalisant entièrement le premier numéro de la revue Zap. Passionné par la musique des années 1920 et 1930, il dessine de nombreux portraits de musiciens et des pochettes de disques. A partir des années 1980, il dirige la revue Weirdo et illustre des écrits de Bukowski ou Sartre. Dans les années 1990, il réalise une biographie de Kafka en collaboration avec David Zane Mairowitz et les deux recueils de dessins Art & Beauty.

Il publie en 2009 une Genèse illustrée, après quatre ans de travail. Sorti en 2011, l’album Parle-moi d’Amour, résultat d’une collaboration avec sa femme Aline depuis 1972, s’apparente à un journal intime illustré.




L’exposition, chronologique est conçue autour des obsessions de Crumb : l’amour/la haine/la peur des femmes, la musique, son regard cru sur le monde moderne et son introspection. Elle rassemble des oeuvres et des documents rares : plus de 700 dessins, des carnets de croquis consultables, plus de 200 revues Underground et le célèbre documentaire Crumb de Terry Zwigoff réalisé en 1994.

Robert Crumb, né en 1943 à Philadelphie, vit en France depuis 1991. La plupart de ses ouvrages sont édités en français par Cornélius et Denoël Graphic et en anglais chez Fantagraphics Books et W. W. Norton.


http://www.mam.paris.fr/en/expositions/crumb

HORAIRES
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h

Catalogue de l’exposition bilingue (français-anglais), éditions Paris Musées
Textes de Jean-Luc Fromental, Sébastien Gokalp, Fabrice Hergott,
Todd Hignite, Jean-Pierre Mercier et Joann Sfar.
220 dessins inédits ou rares. 252 pages.



Tiens, on retrouve encore Joann Sfar. Il est partout, ce mec.
Après l'expo Brassens à La Villette et le film Gainsbourg... ça commence à faire.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22790
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Avr 13, 2012 12:43 pm    Sujet du message: Re: CRUMB au Musée d'Art Moderne Répondre en citant

Simultanément sort un coffret DVD collector.

Donc aujourd'hui-même. Que d'actus cette année pour lui !!!
On ne va pas s'en plaindre. Et puis, vaut mieux que ça se fasse de son vivant.

Tant qu'à faire.


Fuck...




Un DVD vient de sortir qui réunit trois documentaires éclairants sur l’homme derrière l’œuvre. Le premier est une perle, il est réalisé par le réalisateur Terry Zwigoff (Ghost World, d’après la BD de Daniel Clowes), lui-même ancien éditeur de comics Underground.

La proximité de Zwigoff avec les Crumb permet de découvrir le parcours atypique de l’homme qui incarne la BD Underground des années soixante et pourtant si différent de la culture hippie.


"Crumb, tu aimes les filles ?" lui demanda Janis Joplin. Devant sa réponse affirmative (il était venu à San Francisco attiré par "l’amour libre"), elle lui conseilla de se faire pousser les cheveux, de porter des chemises en satin et des pantalons en pattes d’eph. Il s’y refusa "car il trouvait ça con..."



En dépit de ce look à contre-courant, ce dessinateur impénitent au trait de génie arrive bientôt au firmament de la célébrité. Mais il a compris très vite qu’il était en train d’être "consommé" par son époque. Son trait devient plus noir et il révèle sa part sombre, non sans un brin de provocation.

Cet amoureux de la femme produit ses dessins les plus misogynes et pornographiques qui soient avec un naturel de conteur pour enfants dans une Amérique "libre" qui commence à fabriquer le code du politiquement correct faisant le nid à un nouveau puritanisme.
Il n’hésite pas à repousser les limites de la perception sur la pédophilie ou le racisme dans une mesure qui choque ses contemporains soi-disant épris de paix et de liberté, surtout sexuelle.



"Son œuvre était un éventail masturbatoire !" suggère l’un des intervenants du film dans lequel on découvre les membres de sa famille, tous plus névrosés les uns que les autres. Quand son père découvre l’un de ses comics au début des années 1970, il ne lui adresse plus la parole.

Le coffret, qui ajoute en bonus une interview de Crumb par Jean-Luc Fromental et un extrait d’un documentaire qui met en évidence les goûts musicaux du dessinateur : "Je suppose que la musique est la chose la plus importante dans ma vie après les femmes" témoigne le dessinateur. Il est obsédé par la musique des années 1920.


http://www.actuabd.com/Images-vivantes-de-Crumb





Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com